Stratégie du Royaume-Uni pour le Grand Nord : des leviers politiques pour influencer les développements jusqu’en 2050


Au cours des dernières années, l’Arctique et l’ensemble du Grand Nord sont réapparus comme un sujet de préoccupation pour les décideurs, reflétant les changements climatiques et géopolitiques. La fonte rapide des glaces et les changements qui y sont associés, tels que l’élévation du niveau de la mer résultant de températures plus élevées, ouvrent de nouvelles routes maritimes et un accès aux ressources naturelles. Les changements climatiques et environnementaux en cours suscitent à juste titre des préoccupations mondiales, mais suscitent également un regain d’intérêt politique, sécuritaire, militaire et économique dans l’Arctique.

Bien que le Royaume-Uni ne soit pas un État arctique, sa position stratégique à proximité de la région, sa dépendance à l’égard des lignes de communication maritimes, son rôle au sein de l’OTAN et son leadership sur les questions de changement climatique impliquent tous la nécessité d’un engagement étroit avec les développements dans le Grand Nord. L’examen intégré publié en mars 2021 a mis l’accent sur les intérêts stratégiques du Royaume-Uni dans l’Arctique et dans l’ensemble de la région du Grand Nord. Le document du Commandement de la défense qui accompagnait l’examen intégré soulignait également l’importance du Grand Nord dans le maintien de la sécurité dans la défense de l’Atlantique Nord et appelait à renforcer les capacités et à utiliser des partenariats multilatéraux pour mieux sécuriser la région.

Pour réussir, l’approche du Royaume-Uni doit être étayée par une compréhension claire des différents leviers diplomatiques, informationnels, militaires et économiques par lesquels le gouvernement peut exercer une influence, soit unilatéralement, soit par la coopération avec d’autres. Ce projet a identifié des domaines d’action ou d’enquête supplémentaires, y compris la nécessité de mieux comprendre comment différentes parties du gouvernement pourraient travailler ensemble sur les questions du Grand Nord et comment le Royaume-Uni pourrait maximiser son influence sur les développements dans le Grand Nord par le biais de forums internationaux.

La recherche décrite dans ce rapport a été préparée pour le Partenariat stratégique mondial (SPG) et menée par RAND Europe.

Ce rapport fait partie de la série de rapports rand corporation research. Les rapports RAND présentent les résultats de la recherche et l’analyse objective qui répondent aux défis auxquels sont confrontés les secteurs public et privé. Tous les rapports RAND font l’objet d’un examen rigoureux par les pairs afin d’assurer des normes élevées en matière